10 modules complémentaires SEO à installer sur Firefox

Panda roux
Le métier de référenceur nécessite d’utiliser bon nombre d’outils afin de réaliser les audits nécessaires à la formalisation des recommandations correspondantes. Pour cela, de nombreux logiciels sont nécessaires dont un principal, le navigateur web. Alors, pourquoi ne parler que de Firefox dans cet article ? Et bien je suis toujours resté fidèle au petit panda roux pour leur démarche et le nombre d’extensions disponibles, je n’utilise Chrome que pour les services Google comme Analytics ou Webmaster Tools que je trouve bien plus rapide sur ce navigateur web, quant à Opera je ne m’y suis jamais fait et Internet Explorer… non soyons sérieux. Voici donc une liste de modules complémentaires dédiée au référencement naturel à installer d’urgence sur Firefox si ce n’est pas déjà fait !

La Web Developer Toolbar

Web Developer Toolbar de Chris Pederick
Développé par Chris Pederick en 2003, j’ai toujours eu ce module activé dans mon navigateur depuis je travaille dans le web. Cette toolbar permet un grand nombre d’actions, parmi celles que l’on utilise le plus souvent pour le SEO on retrouve la mise en évidence des titres éditoriaux d’une page ou l’affichage du plan de document pour voir la construction sémantique de la page en cours, la désactivation du Javascript, du CSS, du cache, la suppression des cookies, l’affichage des attributs alt des images d’une page web, afficher l’en-tête HTTP d’une page… Bien utile, pour le référencement naturel, ce module permet d’aider lors du développement web d’un site avec des fonctionnalités bien pratique comme l’affichage du style CSS d’un élément précis ou redimensionner la fenêtre pour tester son site au responsive design. Bref, un Must have ! Cette extension est disponible sous Firefox, Chrome et Opera.

Pour plus de confort, dans « Options » cliquez sur « Verrouiller les fonctionnalités » et dans « Entourer » sur « Indiquer les balises en entourant les éléments »

chrispederick.com

HTML Validator

En complément de la Web Developer Toolbar, je vous recommande d’installer HTML Validator qui met en avant les erreurs et avertissements HTML d’une page lorsque vous ouvrez son code source (pour rappel, le raccourci est Ctrl+U sous Firefox). Bien pratique pour corriger des erreurs de codage ou simplement d’inattention.

addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/html-validator/

Firebug

FireBug
Cette extension est également axée sur le code source d’une page web et utilisée par beaucoup de développeurs. Elle est aussi pratique pour le référencement naturel dans le cadre d’optimisations SEO techniques car elle permet de consulter et d’éditer le HTML, le CSS ou même le Javascript de votre page ou d’analyser précisément quel élément fait perdre en performance votre site.

getfirebug.com

YSlow

Le temps de chargement est un critère important pour le SEO et l’internaute puisqu’il s’agit de livrer notre contenu le plus rapidement possible. Une extension peut venir s’ajouter à FireBug pour mesurer ce temps de chargement, il s’agit de YSlow développé par Yahoo. PageSpeed de Google ne s’intègre plus que sur Chrome désormais. Vous y verrez notamment le nombre de fichiers Javascript et CSS, d’images, de polices chargé sur votre page. Vous pouvez utiliser les deux en parallèle car ils ne ressortent pas tout à fait les mêmes résultats.

developer.yahoo.com/yslow/

Wappalyzer

Wappalyzer
Cette extension Firefox va vous permettre d’identifier d’un coup d’oeil le CMS utilisé et diverses informations techniques concernant le site web que vous êtes en train de consulter. Par exemple, vous saurez si le site est hébergé sous Nginx ou Apache, quel framework Javascript est utilisé, si Gravatar est activé ou bien encore si ce dernier possède un tag Google Analytics.

Allez dans Options pour cocher la case « Afficher les icônes dans la barre d’adresse », très pratique 😉

wappalyzer.com

FlagFox

Ce module complémentaire vient également s’intégrer dans la barre d’adresse de Firefox et permet uniquement d’afficher sous forme de drapeau le pays d’hébergement du site. Au survol, vous verrez l’adresse IP du serveur et au clic vous accéderez à une page avec diverses informations de géolocalisation de ce dernier.

flagfox.wordpress.com

En-têtes HTTP en direct (Live HTTP Headers)

En-têtes HTTP en direct (Live HTTP Headers)
Avec la Web Developer Toolbar on peut connaître l’en-tête HTTP d’une page mais si cette dernière est redirigée en 301 ou en 302 vous ne le voyez pas. C’est là qu’intervient cette extension Firefox pour le SEO ! A l’image d’un Apocalx vous pourrez voir directement l’entête HTTP d’une page même si elle est redirigée, vous permettant ainsi de mieux comprendre ce qu’il se passe.

livehttpheaders.mozdev.org

Quirk SearchStatus

Quirk SearchStatus
Ce petit module Firefox est l’autre extension SEO par défaut pour le référencement naturel, en effet elle a été pensée pour le SEO puisque vous pourrez en deux clics afficher les meta de vos pages, mettre en évidence les liens nofollow, afficher le robots.txt et le sitemap.xml d’un site, avoir un rapport de liens par page etc… L’autre atout de ce module complémentaire est l’affichage dans votre navigateur du PageRank et de l’Alexa Rank de la page en cours de visualisation mais aussi de signaler dans la barre d’adresse si la balise canonical renseignée dans le code source correspond bien à l’URL sur laquelle vous êtes. A installer d’office !

Avec le nouveau thème de Firefox, il faut modifier la zone d’affichage de SearchStatus dans votre barre personnelle. Pour cela, allez dans vos modules complémentaires puis « Options », là dans « Location » choisir « PersonalToolbar » « right of » et « personal-bookmarks »

quirk.biz/searchstatus/

SeoQuake

SeoQuake
Cette extension est sans doute une des plus populaires pour le référencement naturel. Il faut avouer qu’elle est diablement efficace et nous fournit un grand nombre de données. Tout d’abord, elle fonctionne sur une page de résultats de recherche de Google ou sur une page web et fournit toujours les mêmes informations par défaut, à savoir : PageRank, nombre de pages indexées dans Google et Bing, nombre de backlinks de la page et du domaine selon SEMRush, l’Alexa Rank, un raccourci vers la Wayback Machine, des données sociales avec le nombre de tweets, likes et +1 du site, un raccourci vers le WhoIs de DomainTools, le SEMRush Rank et une estimation du budget mensuel sur Google AdWords, le nombre de liens internes et externe, un récapitulatif de la densité des mots clés de la page et enfin un diagnostic sur les points SEO validés ou non selon SeoQuake. Vous le voyez, déjà beaucoup d’informations accessible en un seul clic.

Pour afficher la position des sites directement dans les pages de résultats de Google faites un clic droit sur le logo SeoQuake puis « Preferences », ensuite allez dans « SERPs » et cochez « Show position numbers ».

seoquake.com

KGen

KGen
Ce module peut vous aider dans l’analyse lexicale d’une page en listant les mots les plus répétés et le poids correspondant. Ce dernier critère est d’ailleurs paramétrable en attribuant un poids spécifique par balise (title, hn, strong…).

kgen.elitwork.com

Bien sûr, cette liste peut toujours être complétée, je pense notamment à iMacros, Seerobots ou User Agent Switcher (encore de Chris Pederick) mais vous pouvez déjà faire pas mal de choses rien qu’avec ces 10 modules complémentaires même si aucun outil ne vous apportera la solution à votre problème, c’est à vous de faire ce travail en vous basant sur les données recueillies grâce aux outils. Sur ce, bonne optimisation SEO !

Benjamin Yeurc'h

Consultant Web et SEO à Rennes, je partage ma veille sur les réseaux sociaux dont Twitter, Facebook, Google+, Linkedin et Viadeo.

5 commentaires

  1. Bonjour,

    Article super intéressant par contre google n’aime pas du tout SeoQuake et estime qu’i y a trop de trafic…
    Comment le garder sans être obligé de remplir le captcha toutes les deux pages ???

  2. Bonjour Claudine, ce n’est pas le trafic qui est trop important aux yeux de Google mais les requêtes provenant de votre adresse IP. Il est possible de passer par un proxy pour ne plus avoir ce souci, sinon je vous conseille de ne l’activer que lorsque vous en avez vraiment besoin ou uniquement sur les sites concurrents que vous souhaitez analyser.

  3. Salut Benjamin, bien cette liste sur laquelle je suis tombé au hasard de mes recherches. Je ne connaissais pas « KGen » qui sauf erreur ma part ne fonctionne plus ? dommage, l’idée était bonne.
    a+ 😉

Qu'en pensez-vous ?

banner