L’utilisation du #hashtag sur les réseaux sociaux

Le hashtag, ou mot-dièse en français selon le Journal Officiel depuis le 23 janvier 2013, est apparu massivement avec l’usage de plus en plus important de Twitter. Son objectif est d’identifier le sujet principal d’une publication grâce à des mots-clés sans espace commençant par un #. Il est ensuite possible d’effectuer des recherches en fonction sur un hashtag spécifique pour afficher la liste des publications utilisant ce mot-clé. Face au succès de cette fonctionnalité, d’autres réseaux sociaux ont adopté cette pratique comme Facebook en juin 2013 ou Google+ en septembre 2013.

Etude de TrackMaven sur les hashtags sur Facebook
Je ne suis pas un partisan de l’usage des hashtags sur Facebook qui reste assez nouveau, mais une récente étude de TrackMaven sur 5804 pages Facebook et leurs 1578006 publications respectives a révélé que moins d’un post sur 6 en possédaient un malgré un taux d’engagement supérieur de 60% en moyenne. Les posts contenant 1 ou 2 hashtags créent plus d’interaction que ceux avec 3 ou 4 hashtags.

hashtag sur Google Plus
Sur Google+, les hashtags me semblent plus naturels puisque ce réseau social a toujours été pour moi à mi-chemin entre Twitter et Facebook. Cependant, l’attribution des hashtags sur une publication peut étonner les premières fois car Google les suggère ou les intègre automatiquement. Il faut savoir que seules les publications publiques se verront listées lorsque vous ferez une recherche par hashtag. Enfin, autre point intéressant est que les hashtags apparaissent dans les SERP. Exemple sur #CM2014.

Finalement, presque tous les réseaux sociaux utilisent le hashtag comme Instagram, Foursquare, Pinterest, Vine et tant d’autres, l’objectif étant toujours d’améliorer la visibilité de votre publication et de l’évènement associé.

Quelques outils pour choisir vos hashtags

hashtagify
Hashtagify est l’un de mes préférés pour obtenir une estimation visuelle du hashtag le plus utilisé sur le sujet que vous souhaitez aborder. Il fournit également d’autres informations sur les hashtags en relation avec le vôtre, leur popularité et leur degré de corrélation avec celui recherché. Sur le côté, vous pourrez voir le top des tweets récents associés. En vous rendant sur le Table Mode vous pourrez voir les tendances hebdomadaires et mensuelles. Vous pouvez aussi choisir de recevoir des alertes sur l’évolution de ces hashtags en vous inscrivant sur le site.

hashtagify.me

Topsy
Autre outil dédié à Twitter, Topsy qui peut lister les tweets utilisant votre mot-clé (pas forcément qu’un hashtag) de la dernière heure ou des derniers jours et pour chaque période le nombre de tweets envoyés. Il affiche les liens, photos, vidéos et les influenceurs que l’on peut aussi segmenter par langue. Un graphique vous donnera les tendances d’utilisation du hashtag recherché.

topsy.com

On peut aussi citer hashtags.org qui remplit globalement les mêmes fonctions.

Suivre les hashtags par localisation

Trendsmap
D’autres outils proposent de suivre les hashtags les plus utilisés en temps réel en fonction de leur localisation. J’en citerai deux qui sont Toowit et Trendsmap.

Analyser les hashtags sur tous les réseaux sociaux

Tagboard
Des solutions comme Tagboard et Hshtags prennent en compte plusieurs réseaux sociaux et proposent de gérer vos hashtags via un système de tableaux de bord.

Et vous, quelle est votre utilisation des hashtags et comment les choisissez-vous ?

Benjamin Yeurc'h

Consultant Web et SEO à Rennes, je partage ma veille sur les réseaux sociaux dont Twitter, Facebook, Google+, Linkedin et Viadeo.

3 commentaires

  1. Merci pour ces informations très utiles et le partage des outils d’analyse. Mais il est vrai que quelqu’un qui met trop de hashtag fini par rendre son post illisible et surtout incompréhensible.

    Répondre
  2. Bonjour Benjamin,
    J’utilise pour ma part beaucoup les hashtags sur FB, Tw et G+ (normal), mais seul Twitter me permet de réellement développer une acquisition de trafic intéressante, via les #hashtags notamment. Il me semble que là où les twittos cherchent naturellement des mots-clés (veille, ou trend topic) par le moteur de recherche interne de Tw, l’usage est différent sur FB ou G+, où les utilisateurs sont plus « passifs » et recherchent moins d’infos « techniques ». Faites-vous le même constat ?
    J.

    Répondre
    • Les internautes sur Facebook, Twitter et Google+ ne sont clairement pas les mêmes et leurs habitudes non plus. Rien que la présence d’un internaute sur un réseau social en dit déjà long sur son aptitude à exploiter toutes les fonctionnalités du réseau ou non. Combien de personnes autour de vous, n’ayant pas de profil web, connaissent Google+ et peuvent dire clairement comment fonctionne Twitter ? Vous aurez déjà une grande partie de votre réponse 😉 Il est donc normal de croiser beaucoup plus de #hashtags sur Twitter et Google+ que Facebook beaucoup plus grand public.

Qu'en pensez-vous ?

banner