Comment traduire les pages de son site web ?

Comment traduire les pages de son site web ?
Lorsque l’on travaille sur un site web et que le succès est au rendez-vous, le développement commercial de l’entreprise peut parfois pousser vers une internationalisation du site et donc la gestion du multilingue. Néanmoins, il est assez courant de croiser des entreprises qui cherchent à être présentes sur des versions étrangères de Google alors qu’aucun collaborateur ne parle la langue. C’est alors le système D qui prédomine dans ce cas et le résultat est souvent une présence exclusive sur des requêtes de notoriété alors qu’il faudrait établir une réelle stratégie SEO internationale comme pour le français et c’est bien dommage !

Optimisation technique SEO pour un site multilingue

Pour rappel, quelques éléments techniques sont à déterminer avant de vous lancer dans le multilingue pour mettre en place les différentes versions de votre site pour chaque langue. Voici les quelques éléments clés à ne pas oublier de :

  • Si vous êtes sur WordPress, choisir entre le plugin multingue WPML ou Polylang
  • Choisir la structure d’URL pour le multilingue : extension de nom de domaine géolocalisée (.com, .fr, .de, .es…), répertoire (/en/, /fr/, /de/…), sous-domaine (fr.ndd.com, de.ndd.com…) ?
    J’ai une préférence pour le country code top-level domain (ccTLD)
  • Intégrer les balises hreflang sur chaque page traduite pour indiquer aux moteurs de recherche les versions traduites de la page en cours. Vous pouvez toujours utiliser le générateur de balise hreflang d’Aleyda Solis

Optimisation lexicale SEO de vos pages web à traduire

Nous y sommes, le plus dur est à venir, traduire les pages de votre site web en anglais ou n’importe quelle langue visée. Un petit conseil, évitez d’utiliser Google Traduction pour votre site web à moins que vous n’ayez pas peur de laisser de grosses fautes dans vos textes. Sinon, on entend beaucoup de bien du traducteur en ligne DeepL.

Cependant, si vos objectifs sont très ambitieux, ne confiez pas vos traductions à des outils automatisés. Lorsque vos besoins en traduction sont plus importants, n’hésitez pas à faire appel à une agence de traduction. Les coûts sont certes importants si vous avez beaucoup de contenu et cela va sûrement impacter fortement votre planning mais c’est un mal nécessaire pour aborder les choses en toute sérénité. Accompagnez également votre brief de traduction avec vos recherches lexicales par langue afin de déterminer les expressions clés stratégiques sur lesquelles vous souhaitez vous positionner. Les agences de trad sont de plus en plus habituées à travailler de cette manière et intègrent bien les problématiques SEO dans leurs prestations.

C’est valable dans toutes les langues, difficile de se positionner sur un mot clé qu’on n’utilise pas dans ses contenus ou alors il faudra compenser par d’autres moyens. Et vous, quels sont vos conseils pour traduire votre site web ?

Benjamin Yeurc'h

Consultant Web et SEO à Rennes, je partage ma veille sur les réseaux sociaux dont Twitter, Facebook, Google+, Linkedin et Viadeo.

Qu'en pensez-vous ?

banner